SERVIOR, bâtisseur de bien-être

Dans un pays dont la moyenne d’âge des habitants est en hausse constante, la demande pour un hébergement de qualité des seniors se fait toujours plus forte. En tant que spécialiste de la prise en charge du grand âge, nous avons à cœur d’accroître nos capacités et de proposer des lieux de vie de plus en plus accueillants et adaptés, propres à assurer un encadrement adéquat. Nous devons anticiper la demande et adapter nos structures d’accueil.  La hausse significative de l’âge d’entrée des seniors dans nos maisons et l’augmentation de leur état de dépendance nous incitent eux aussi à nous adapter et à leur offrir des infrastructures adéquates.

Espace et lumière caractérisent nos dernières constructions, avec de belles audaces architecturales. Nos maisons de Dudelange, Wiltz, Diekirch, Howald, Vianden illustrent bien cette tendance ainsi que le centre Woiwer à Differdange qui était ouvert en 2022.

Deux grands projets mobilisent actuellement nos équipes, tous situés au Sud du Luxembourg : Bascharage et Rumelange.


La seizième de SERVIOR

A Bascharage, ce n’est pas de rénovation ou de remplacement que l’on parle, mais d’une toute nouvelle implantation, la seizième de SERVIOR. L’Etat construit pour notre compte une maison de 201 lits au lieu-dit « Op Acker », à proximité immédiate de la zone commerciale. Nous pourrons ainsi répondre à la demande, qui est particulièrement forte dans le canton de Capellen. Le projet est estimé à 64 millions d’euros.

Notre nouvelle résidence aura, par sa capacité d’accueil et par sa conception, une vocation « intégrale » : du simple service à l’assistance intensive, en passant par une prise en charge globale classique. Nous l’avons conçue pour que l’encadrement puisse y être personnalisé, adapté aux besoins spécifiques de chaque pensionnaire. La modularité et la flexibilité des installations permettront un hébergement sans discrimination à toutes les personnes âgées, quel que soit leur état de santé.

Le centre sera ouvert vers l’extérieur, et les diverses structures et services (magasins, cafétéria, salon de coiffure, salle polyvalente, salle des fêtes, …) favoriseront la vie sociale et la communication entre générations.

Les 201 chambres disposent toutes d’un bloc sanitaire avec lavabo, WC et douche, répondant aux normes pour personnes handicapées. L’ensemble fera 26 m2.

Le nouveau bâtiment de quatre étages, en forme de huit, proposera deux cours intérieures végétalisées, mais aussi des balcons, loggias et terrasses extérieures, ainsi qu’une aire de jeux pour enfants.

Pas moins de 14 salles de séjour et 7 salles à manger sont prévues dans le complexe. 71 emplacements de parking  seront disponible sur site. Nos infrastructures hébergeront évidemment les services classiques favorisant l’autonomie dans notre cadre protégé : épicerie, cafétéria, lieu de recueillement, local de thérapie, coiffeur et pédicure.

Dans l’optique d’un respect du développement durable, le bâtiment sera respectueux de l’environnement, grâce à une inertie thermique importante, une chaudière à pellets, une ventilation mécanique et naturelle, des triples vitrages, des panneaux solaires, des stores extérieurs à lamelles micro perforés réglables et automatisés, et une toiture verte. Nous avons programmé la mise en service pour 2025.

X

Vent de fraîcheur sur le « Roude Fiels »

A Rumelange, le complexe du « Roude Fiels » ne manquait pas de chaleur et d’ambiance. C’était même l’un des lieux les plus animés parmi nos quinze maisons. Mais il est nécessaire que les vieux murs cèdent la place à des espaces plus adaptés.

Nous avons été heureux, en 2022, de pouvoir boucler le dossier de la nouvelle maison qui effacera définitivement l’ancien couvent qui occupait ce site. Pas de souci pour les pensionnaires, qui seront hébergés temporairement dans notre tout nouvel immeuble de Differdange, le temps que soit édifiée sur le site actuel la maison moderne de Rumelange.

La destruction des bâtiments existants commencera en 2023. Nous hébergions 70 résidents au « Roude Fiels », où 80 de nos collaborateurs exerçaient leurs talents. Le nouveau projet prévoit un maximum de 120 lits, avec des infrastructures et des possibilités d’encadrement bien en phase avec l’évolution du secteur du grand âge. Bien entendu, nous pourrons y accueillir tous les seniors, quel que soit leur niveau d’autonomie.

Nous avons prévu d’ouvrir le complexe ultra-moderne du « Neie Roude Fiels », en 2027.

X

Copyright images: AEA ARCHITECTES – BALLINIPITT

Aller au contenu principal