Reprise partielle des visites, sous conditions

Après sept semaines de confinement strict, les portes des maisons de SERVIOR vont s’entrouvrir pour permettre aux familles de revoir leurs proches et renouer avec un certain contact direct. Non, la pandémie n’est pas derrière nous. Non, le confinement n’est pas terminé. Mais le temps est venu de trouver un équilibre entre les prescriptions sanitaires et le besoin fondamentalement humain de se revoir. Si les visioconférences sont précieuses, rien ne remplace le contact face à face. Les personnes âgées ont besoin de perspectives; il y va de leur bien-être et de leur santé psychique.

Gestes barrières

Pour la population, le covid-19 est entré dans la vie de tous les jours, et les gestes barrières qu’il implique sont désormais bien assimilés. Les visites dans nos centres se feront sous le sceau de mesures de précaution, de sécurité et d’hygiène indispensables, et sous le respect strict des recommandations de la Direction de la Santé. Jusqu’à présent, la plupart des maisons de SERVIOR ont été préservées du virus. Ce n’est donc pas le moment de relâcher la garde.

Comme l’a expliqué la ministre de la famille Corinne Cahen en rendant publiques ses recommandations, une large autonomie est laissée aux responsables des établissements concernés pour organiser cette nouvelle étape. Un bâtiment n’est pas l’autre, et la population qu’il héberge non plus: la flexibilité sera de mise. La responsabilité aussi, plus que tout. Les modalités d’accueil peuvent donc différer très sensiblement d’un endroit à l’autre, en fonction de la spécificité du lieu et des aménagements devant être apportés pour garantir les mesures de sécurité nécessaires pour tous (pensionnaires, familles et personnel d’encadrement).

Sur rendez-vous

Un maître mot pour organiser cette réouverture partielle: pas de précipitation, la sécurité avant tout. Les premières rencontres ont ainsi à nouveau pu avoir lieu dans nos établissements à partir du samedi 2 mai et, dans la majorité des cas, du lundi 4 mai, uniquement sur rendez-vous. Une salle de rencontre a été aménagée. Les familles des résidents des établissements SERVIOR ont reçu un courrier expliquant les modalités des retrouvailles. Il faudra montrer patte blanche, et notamment:

  • accepter de se faire questionner sur son état de santé et en attester
  • appliquer les gestes barrière et respecter les mesures d’hygiène (le centre met le matériel de protection à disposition) tout comme les règles mises en place dans le centre
  • n’être accompagné que d’une seule personne si la visite se déroule à l’intérieur du centre
  • se conformer aux consignes du centre si on apporte des objets personnels indispensables
  • être âgé de 6 ans minimum si la visite se déroule à l’intérieur du centre à condition qu’un équipement de protection individuel (masque chirurgical) adapté à leur taille soit disponible et correctement ajusté pendant toute la durée de la visite
  • aucune limite d’âge n’est imposée si la visite se déroule à l’extérieur si la distance de sécurité de 2 mètres est respectée
  • tout mineur doit être accompagné d’un adulte qui se porte garant du respect des règles d’hygiène et des gestes barrière par le mineur.

Pensionnaires alités

Pour les visites des pensionnaires en fin de vie, les conditions restent les mêmes, à quelques exceptions près:

  • les visites se font en règle générale dans la chambre du résident
  • le visiteur doit être âgé de 12 ans minimum
  • tout visiteur sera accompagné par un membre du personnel depuis l’accès au centre et à la chambre du parent jusqu’à la sortie du centre.

Planning des possibilités d’accueil par centre, et numéros de téléphone de contact.

 

Fichiers attachés