La fête en bulles fait pétiller nos pensionnaires

Tous les prétextes sont bons pour faire la fête. Il en est pourtant un qui motive particulièrement les résidents de SERVIOR chaque année : la réunion de tous les résidents pour des agapes festives et conviviales. Généralement, cette grande rencontre a lieu à Diekirch à la „Al Seeërei“. Cette année, ils auraient dû se retrouver avec faste à Luxexpo. Covid et prudence ont dicté une autre formule : pas de grande réception, mais un défilé des pensionnaires de nos 15 résidences au superbe local des scouts du Cents, à deux pas du siège de SERVIOR.

Sur les rails

Faire la fête en respectant les bulles sanitaires mais en sortant de son cadre quotidien et en profitant de belles trouvailles gastronomiques, c’était l’esprit de l’opération orchestrée par Yves Ruppert, chef de division Economie domestique de SERVIOR, épaulé par son équipe de l’hôtellerie et de la restauration. Première sortie majeure depuis le début de la crise pour la plupart des pensionnaires, l’excursion a donné l’occasion aux visiteurs de s’offrir un tour de Luxembourg en car, et de découvrir le tram dans les rues de la ville, rappelant des souvenirs à certains. «  Bien que la situation soit particulière et que la formule ait dû être revue et adaptée , il n’a jamais été question  d’abandonner cette fête traditionnelle. C’est un moment de convivialité et d’ambiance qui est cher à nos résidents. Nos équipes se réjouissent de faire de leur mieux pour contribuer au bien-vivre de nos pensionnaires. Les sourires dans leurs visages sont notre satisfaction ! », sourit Yves Ruppert. L’homme paraît heureux et soulagé que les choses retrouvent un semblant de normalité. Mais pas question de prendre des risques : pendant les trois semaines de fêtes successives, les rares membres du staff extérieurs aux maisons visiteuses, musiciens et extras, sont testés tous les jours contre le virus.

Patience de cochon

S’il en est un qui a su attendre les convives, c’est le cochon de lait, planté sur sa broche pendant trois heures pour donner le meilleur de lui-même, grâce aux bons soins des cuisiniers de SERVIOR. Salade de crevettes grises en entrée, pour flatter les amoureux de la mer du Nord, omelette norvégienne en dessert… et une sélection de glaces au lait de brebis de la ferme « An Dottësch » : tout était là pour flatter les palais, tandis que « Reflex and Friends » assuraient l’animation, avec Jeannot Conter, Lisa Mariotto et leurs compères. Tous n’ont pas rejoint la piste de danse, mais beaucoup l’ont fait, bravant parfois les problèmes de motricité. Les yeux pétillants des danseurs comme des spectateurs constituaient une approbation plus que sensible de la formule 2021 de cette Fête des pensionnaires.