A Differdange, SERVIOR construit un avenir durable

Elle est une pierre angulaire dans la modernisation des capacités d’hébergement de SERVIOR dans le Sud-Ouest du pays : avec ses 200 chambres, la nouvelle résidence pour seniors de Differdange est vouée, autant à remplacer l’historique bâtisse du Thillebierg, qu’à servir de logement temporaire aux pensionnaires des Roude Fiels, de Rumelange, pendant la construction d’un nouveau complexe dans la cité minière (le „Neie Roude Fiels“). A ces deux groupes s’ajouteront ensuite de nouveaux occupants, puisque la capacité d’hébergement dans le Sud s’accroît sensiblement avec ces nouveaux projets. Autant dire que le chantier d’Obercorn, est scruté de près par les responsables de SERVIOR, tant son rôle est essentiel, de surcroît dans un pays où la demande en hébergement pour personnes âgées va croissant.

Jeu de dominos

La crise du Covid-19 et son impact sur l’économie et les différents métiers constitue une donnée que les maîtres d’œuvre n’avaient pas pu prévoir. Thierry Léonard, Chef de Projet Construction chez SERVIOR, est confiant que la livraison se fera au courant du premier semestre 2022.

« La prise en main du site et sa mise en service par nos personnels nécessitera encore quelques semaines supplémentaires à partir de cette livraison. Le début des travaux de Rumelange reste lié à la mise en service de ce projet », précise l’ingénieur, qui ne se hasarderait pas, dans la situation actuelle, à émettre un pronostic précis.

Un écrin durable dans un quartier vert

Implantée sur un terrain d’environ 1 hectare aménagé en parc, la nouvelle maison de quatre étages s’édifie au cœur de l’éco quartier résidentiel Woiwer, à Obercorn. Sa vocation écologique est incontestable. Elle se retrouve d’abord dans sa classe ABA, qui suppose un bilan énergétique très performant. Le bâtiment sera équipé de triple vitrage, bénéficiera du chauffage urbain, sera couvert de toitures vertes et de protections solaires intégrales, et l’isolation thermique est prévue jusque sous les fondations. La maison profitera d’un réseau d’eau usée dédié aux eaux médicamenteuses, et de bassins de rétention…

Le complexe bénéficie en outre d’une couverture wifi intégrale. Des cuisines et des salles de bain thérapeutiques affirment son caractère moderne dans la dynamique de prise en charge. Particulièrement adaptée à la vie des personnes âgées, elle propose une cour intérieure privée verte, des couloirs en promenade circulaire, de grandes surfaces lumineuses communes aux étages, des commerces et lieux de vies communs au rez-de-chaussée. Toutes les chambres disposent d’un bloc sanitaire avec lavabo, WC et douche, disposés de façon à répondre aux exigences et normes pour personnes handicapées.

Les restaurants viendront à vous

Pour la restauration, le principe de décentralisation va être poussé au maximum. Deux salles à manger sont prévues par étage. « Chaque pensionnaire peut manger à l’étage de son logement ou, s’il le peut et le désire, descendre au restaurant du rez-de-chaussée, seul ou accompagné de ses proches », explique Thierry Léonard. Le défi pour SERVIOR consiste à produire et distribuer les repas de tous types, adaptés aux exigences alimentaires des pensionnaires, en simultané, durant des périodes de repas fixées. « Un ascenseur est prévu pour cette logistique, permettant de joindre chaque cuisine de distribution aux étages. Les salles à manger sont prévues juste à côté de ces locaux. »

Conçu par le bureau d’architecte Perry Weber & Associés S.A., le nouveau centre d’hébergement est financé totalement par l’Etat luxembourgeois. La politique d’aide au maintien à domicile des seniors a pour conséquence que l’âge d’entrée dans les maisons de retraite est de plus en plus élevé, et que la dépendance des pensionnaires est plus grande. Ce glissement est une des composantes dont tiennent compte les concepteurs de ces résidences, résolument modernes, très fonctionnelles et conviviales.