Covid-19: l’exemple de SERVIOR, sur RTL

La vigilance est plus que jamais de mise par rapport à la progression du covid-19. On a d’ailleurs appris qu’une deuxième personne vivant au Luxembourg était touchée par le coronavirus. Depuis février, SERVIOR a anticipé la propagation de la maladie. Les maisons de repos, et plus particulièrement les maisons de soins, sont évidemment tenues de prendre des mesures de précaution spéciales. Le virus, encore bénin dans 80% des cas, devrait être le plus dangereux pour les personnes âgées, les personnes qui ont déjà des problèmes pulmonaires ou respiratoires, et celles dont l’état de santé général n’est pas bon.

Les équipes en alerte

Une équipe du journal de RTL s’est rendue au centre de SERVIOR Op der Rhum, à Luxembourg, pour prendre le pouls du secteur. Plus de 180 personnes, de 85 ans en moyenne, vivent dans ce Centre intégré pour personnes âgées. Comme l’a expliqué le directeur opérationnel de SERVIOR, Raoul Vinandy, les équipes sont préparées dans l’hypothèse où un cas positif serait détecté. Mais l’accent reste mis sur  la prévention. Limiter les contacts avec un public vulnérable reste la mesure la plus adéquate actuellement, et encourager toutes les précautions d’hygiène, de la part des visiteurs et du personnel soignant, est un impératif.

Pas question en tout cas de transformer les maisons de repos en prisons! Même si une limitation des activités à l’extérieur s’impose, il n’est évidemment pas envisagé d’empêcher les allées et venues des pensionnaires.