Des infos pour seniors au bout du fil? Appelez le 247.86.000

Obtenir des informations sur tous les sujets liés au grand âge, c’est possible en un simple coup de fil. Le Senioren-Telefon, une ligne d’assistance du ministère de la Famille et de l’Intégration, répond (au 247 86000) tous les matins des jours ouvrables, entre 8.30h et 11.30h. On peut aussi contacter ce service par e-mail (senioren@fm.etat.lu.) ou en laissant un message sur son répondeur en dehors des heures de permanence. Il ne s’agit pas d’une unité d’assistance psychologique, mais bien d’un numéro d’information sur tout ce qui existe au Luxembourg en matière d’institutions et de services pour seniors, de prestations sociales, d’activités de loisir, de prise en charge par un service ou une institution. Et, plus largement, de tout ce qui a trait au thème du vieillissement.

Informer en toute neutralité

En 2019, le Senioren-Telefon fêtait ses vingt ans. Il a été créé en 1999, à l’occasion de l’Année internationale des personnes âgées. Si, aujourd’hui, on a accès plus facilement à l’information, notamment via internet, rien ne remplace un interlocuteur avisé. En trois langues (luxembourgeois, français et allemand), les opérateurs essaient de cerner les besoins de leurs correspondants, pour les orienter au mieux. « Envisager le placement de son conjoint depuis 60 ans, ou évoquer une maladie incurable suscite une certaine tension émotionnelle », raconte la responsable du service. « Nous sommes donc préparés à gérer les émotions, comme la tristesse ou la colère. Et même le silence… Mais notre vocation est strictement d’informer, dans la neutralité qui incombe à un service national ».

Guider vers les professionnels du grand âge

Les appels émanent pour partie des personnes âgées elles-mêmes, mais aussi de leur entourage socio-familial. « Le cas typique, c’est un membre de la famille d’une personne âgée dépendante qui a pris en charge son parent, et qui commence à perdre pied. C’est normal. Nous sommes là pour les rassurer en les orientant vers des professionnels qui pourront prendre la relève ou les assister. Nous donnons les informations utiles sur les foyers de jour, les lits de vacances, les solutions provisoires ou définitives de placement… »

La dépendance, au cœur du problème

La dépendance est un sujet souvent abordé au 247 86000. « Le médecin suggère le placement, la personne veut rester à son domicile, la famille ne sait pas quoi faire… Nous pouvons au moins l’informer sur tout ce qui existe, comme par exemple les transformations de la maison qui permettront à la personne âgée de rester encore dans son foyer. Nous attirons régulièrement l’attention de nos correspondants sur le fait qu’il faut faire approuver d’éventuels travaux avant de les entreprendre, si on veut bénéficier de l’intervention de l’assurance dépendance. Et nous informons sur les solutions de placement provisoire qui existent si la personne devait quitter son domicile pendant les transformations ».  Une même personne, ou son entourage, peut donc solliciter les connaissances du Senioren-Telefon à plusieurs reprises, au fil de l’évolution de sa situation.

Fondamentalement, le rôle du Senioren-Telefon est de fournir une information complète qui permette à ses interlocuteurs de prendre une décision. Mais il répond aussi simplement à toutes les « petites » questions qui font l’actualité… et parfois l’inquiétude des seniors, de l’offre spécifique de transports (Adapto) aux modifications de l’assurance dépendance.

A consulter aussi, sur le site du ministère de la Famille, le Guide pratique pour seniors, et ses multiples informations utiles (Praktischer Ratgeber für Senioren)