Concert d’orgue pour les 20 ans de Servior à Differdange : un défi, un partage

Les mains de Jean Huybrechts ne l’ont pas trahi, sa mémoire n’a pas fléchi : l’octogénaire, pensionnaire de la Maison de Soins « Thillebierg » de Differdange, donnait le dimanche 10 novembre un concert sur l’orgue de l’église Saint Etienne d’Oberkorn. Une façon originale de fêter les 20 ans de Servior… et de rassasier ce musicien aux racine belges qu’on appelle plutôt « Johny ».
« On a du mal à le satisfaire, sourit, enthousiaste, le directeur du Thillebierg, Jean Hensel. Il joue tous les jours au piano, parfois à l’orgue. Adore exécuter Bach, surtout la Toccata et fugues. Mais pour lui, la musique ne se conçoit pas sans un partage, sans un concert ». Défi relevé grâce à la fondation EME, partenaire privilégié de Servior, «qui encourage le vivre-ensemble grâce au langage universel de la musique ».
La ministre de la Famille et de l’Intégration, Corinne Cahen, s’est glissée dans la centaine d’auditeurs pour goûter les sonorité métalliques inégalables. Encadré par son élève Dan Cao et l’organiste titulaire d’Oberkorn Pierre Pasquali, l’octogénaire donne le ton, alternant musique sacrée et profane, s’emballant sur la Marche nuptiale de Mendelsohn, concluant sans partition sur l’hymne national, « Ons Heemecht ». Rêve-t-il des grandes orgues de Saint-Joseph, à Esch-sur-Alzette, où il a longtemps officié ? Il ne cache pas que se doigts aimeraient retrouver le clavier d’un instrument majeur. A 86 ans, rien d’impossible, quand on garde la fougue. (Source: photos Tellitweb)